¤[¤[¤[Emparia]¤]¤]¤ Index du Forum
 
 
 
¤[¤[¤[Emparia]¤]¤]¤ Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Neliel Aglärer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ¤[¤[¤[Emparia]¤]¤]¤ Index du Forum -> ¤[¤[¤[Formalités]¤]¤]¤ -> ¤[¤[¤[Présentations]¤]¤]¤ -> [Présentez vous] -> Keltaz
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Neliel Aglärer
Keltaz

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 5
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon
Âge du perso: Environ 20 ans
Miyas: 505
Moyenne de Miyas: 101,00
Classe Principale: Nécromancien
Classe Secondaire: Liche
Armes secondaires: Epée hurlante, Dagues avancées, Dagues rieuses, Chaine
Accessoires: Masque violet

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 00:43 (2009)    Sujet du message: Neliel Aglärer

NOM: Aglärer
PRÉNOM: Neliel
AGE: Inconnu…Mais a une apparence d’une vingtaine d’année
RACE: Keltaz
CLASSE PRINCIPALE:
-Une nécromancienenne :
CLASSE SECONDAIRE:
-Un(e) liche


BIOGRAPHIE (10/15 lignes minimum) :

 
Le chemin de l’âme

   
(...) Debout sur le toit du monde, Neliel regard s’agité Emparia sous son regard, quelques centaines de mètres plus bas, en un tourbillon de lucioles qui filent inexorablement dans le ciel. Combien de fois a-t-elle contemplé cette fourmilière sans y trouver la moindre réponse, la moindre raison de la faire perdurer? Combien de fois faudra-t-il encore avant qu’elle ne se résigne, ne comprenne que tout ce combat est vain? Et au milieu des chairs, les morts grouillent sur le seuil de leurs anciennes demeures, les spectres rampent au milieu des chemins que leur vivant empruntait toujours, vieux errants à la recherche de paix. L’être et le non être, l’humain, le démon et la déchéance.
Plus en profondeur, plus loin dans les Abîmes de la Mort, quelques lueurs, faibles auras de pureté et de calme, s’allument encore et toujours, trouvant parmi le pudding des âmes damnées de bonnes raisons de perdurer.

Elle inspire, calmement, ses poumons déchus s’emplissent d’un air inutile. Les odeurs de la ville emplissent son âme, si il lui en reste une, se mélangent, les effluves de nourriture et de poussière. Passé et présent se mêlent en elle, encore et toujours, transpercent son cœur figé pour l’avilir de nouvelles images. Y a-t-il sur un unique endroit sur cette Terre où elle ne puisse exister que par elle? Existé reste pourtant un bien grand mot qu’elle puisse prononcer. Une parcelle, une seule où rien ne saurait troubler son esprit que ses propres émotions? Elle bloque cette futile respiration, ferme brusquement les barrières entre elle et les parasites, mais rien y fait elle est déjà morte. Elle étouffe sa propre présence. Une nouvelle inspiration, elle ne sent rien. Respire t-elle vraiment ou n’est ce qu’une simple illusion. Pourtant elle semble percevoir, que la poussière, le sang et le passé, le présent et les souffrances d‘un autre... Pas d’odeur propre, pas de senteur qui puisse lui affirmer qu’elle est « elle », qu’elle est une unique et une seule. Nouvelle inspiration, elle suffoque. Eh quoi, n’y a-t-il rien que tu ne possèdes? Ton passé, tout le monde a un passé. Elle cherche. Rien…

A ses côtés, un rire doux se fait entendre. Elle tourne le visage vers celui qui se tient immobile devant la misère du monde, et plonge dans son regard dans l’abysse de ses prunelles. Depuis combien de temps sommes nous là Liam? Combien de minutes, d’heures, d’années et de siècles se sont-ils écoulés? Mais, cruel et insaisissable, il ignore ses tourments, et s’en retourne à celui des Hommes. Voilà ton problème… Eux. A croire qu’ils sont ta seule raison de vivre.
Oui… Combien de temps?  

    
   
Une décennie avant la mort de Neliel (….) : L’âme et le Néant 
   

« Cours Neliel, ne t’arrête jamais. Si tu t’arrêtes, je te tue… »

Elle s’effondre, elle gémit. Sous elle, la terre fraîche et humide de la forêt s’enfonce jusque dans ses narines, obstrue sa respiration saccadée et épuisée d’effort. Elle en est entièrement couverte, les éraflures que les branches ont infligées à son si beau visage semblent toutes se boucher de cette boue immonde qui parsème son pauvre petit corps. Elle n’en peut plus, ses jambes ne la portent plus, ses poumons brûlent au creux de sa poitrine en un feu qui la consume d’une insupportable douleur. Depuis combien de temps court-elle ainsi? Combien d’heures depuis que ce cauchemar a balayé sa vie?

Derrière elle, des pas calmes et menaçants de cruauté se font entendre. Une terreur sans nom l’envahit, elle se redresse en un nouveau gémissement faible et apeuré. Ce… Monstre marche. Il ne court absolument pas et la rattrape quand même. Comment ? C’est impossible.
Lentement, beaucoup trop lentement, elle prend appui sur ses mains et se relève avec maladresse, prisonnière qu’elle est de sa robe et bien trop inconfortable. Où est le temps qui ne lui aurait pas même permis de traverser une flaque d’eau sans qu’elle face un homme se coucher au sol pour qu’elle puisse marcher sans se salir? Elle pousse un cri de hargne et se remet en route. Cours, cours encore. Dans sa main, la lame que Liam vient de lui tendre brille sous le pâle éclat de Lune. Ce même Liam qui désormais la poursuit comme une proie de chasse, et qui hier encore la traitait en douce enfant pleine d’innocence. Son cœur fait une embardée, elle sème derrière elle de fines larmes horrifiées. Une nuit…il aurait fallut d’une nuit pour que sa vie change, pour que même son fiancé ne la regarde plus que comme une parjure. Lui qui avait juré de l’aimer jusqu’au dernier jour. Lui qui l’avait si souvent enlacée à la chaleur d’un ciel d’automne, sans jamais manquer de respect pour son innocente virginité…
Une nuit pour que Liam ne devienne cette créature, une nuit pour que la menace retentisse dans les ténèbres: « Cours Neliel. Si tu t’arrêtes, je te tue ».

Où est donc passé le Liam qui venait la trouver chaque nuit tombée pour lui raconter les histoires de sa vie? Cent cinquante ans de vie selon lui… Qui l’eut cru? Elle. Ou il lui apprenait les secrets de la magie noire. Elle avait toujours eu foi en lui et… Et…
Elle sanglote au milieu de sa course pendant que les branches assènent à son fragile épiderme de nouvelles blessures. Incapable qu’elle est de regarder devant elle, elle se heurte violemment contre une masse dure qui la propulse en arrière. Elle s’effondre, relève le regard. L’horreur est sans fin…
Devant ses yeux d’enfant, une colline se dresse, ensanglantée et visqueuse. Une colline de cadavres, dont les yeux révulsés lui jettent un regard torve. Elle pousse un hurlement à s’en déchirer la gorge. Et dans son esprit, Liam murmure, monstrueux et cruel. « Grimpe Neliel… La sortie est en haut. Sinon, tu mourras ».

Les sanglots sont intarissables. Lentement, elle se relève, approche d’un pas tremblant du monceau de corps qui lui fait face. Elle empoigne une prise, puis deux… l’odeur est invivable, elle lui retourne les entrailles, le dégoût déforme ses tripes et la secoue de larmes convulsives. Elle entame l’ascension. Un cadavre, deux cadavres, trois cadavres. « C’est bien… Il te faudra piétiner les cadavres si tu veux atteindre le sommet. Toujours. Nous tous piétinons les cadavres ». Un mètre, deux mètres, dix mètres. Elle s’épuise à trop pleurer, à trop hurler de l’intérieur. Son pied dérape, elle glisse et chute vers le sol. « Le couteau Neliel!!! » Elle enfonce la lame dans l’abdomen de l’un des damnés. Le sang gicle sur son visage, elle hurle, devient folle d’horreur et de révulsion. Le couteau glisse comme dans du beurre et s’immobilises-en contre la hanche du mort, qui gerbe sur elle un flot d’entrailles. Et elle ne peut que pleurer encore, s’accrocher fébrilement à cette lame tout droit sortie de l’enfer. Elle reprend prise. Un mètre, deux mètres, dix mètres, un sommet.
Elle s’allonge faiblement en haut de la montagne et hurle à nouveau à s’en arracher les entrailles, couverte de sang et de plasma, de boyaux et de chair. Liam apparaît à ses côtés, il lui sourit avec tendresse comme au premier jour, pendant que l’illusion se désagrège, que les chaleureux contours de sa chaumière se profilent autour d’elle. Sang et boyaux disparaissent. « C’est bien Neliel. Tu as mérité une tasse de lait. »

Une initiation qui peut sembler cruelle. Pourtant sans si attendre il haute vie sans un regret. Mort mais pourtant vivante, son corps sans vie se remet debout. Son teint change, elle ne ressent plus rien.  
Le passé est. éternel:

  
  C’est une pluie torrentielle qui accueille la tombée de cette nuit dors et déjà vouée au sang. A l’arrière le la scène, rendues floues par les gouttes d’eau qui déchaînent sur le sol leur puissance destructrice. Elle marche doucement a travers se chant de cadavre sans une once de regret. Parmi les âmes immortelles qui se trouvent devant elle récupère ceux qui la serviront. Les années on passés depuis son reveil. Mais son corps reste identique. Pourtant ses pensées ne cesse de passée et repasse. Si bien qu'elle tue tout tous ceux qui s'approche trop pres d'elle. Surtout ceux de sa race. Neliel ne ressent aucun plaisir sauf quand le sang coule et que la chair entrave ses lèvres. Se gout qui l'aurait dégouté de son vivant. Etre mort...

CARACTERE DE VOTRE PERSONNAGE (3/5 lignes minimum) :


Versatile, Neliel est avant tout le propre de l'insaisissable. Douce, elle paraît aux premiers abords comme une femme pleine de vertu et de chasteté, une brebis tout juste évadée du ventre de sa mère. Son éducation rigoureuse lui a appris à savoir se distinguer tout en restant effacée, elle sait mieux que quiconque manier les arts de la tendresse et de la discrétion.
Mais la blanche fourrure est entachée de sang.
Elle est capable d'une grande espièglerie, pouvant ainsi donner à ses rencontres une sensation de naïveté déstabilisante. Meurtrière de sa propre race, une existence n'a pour elle que la valeur qu'on lui prouve. Mystique, elle est également capable d'une grande sagesse, autant que d'une folie destructrice. Son pouvoir l'a menée à voir dans le monde toute la mort, la haine et le sang qui s'y écoulent, elle peut aussi bien s'en jouer que s'en horrifier. Ses transes s'achèvent souvent dans la violence et le doute, et son âge avancé l'a conduite à faire preuve d'une impitoyable cruauté envers ceux qui la tourmentent. Humains, comme vampires, démon, ou Elfe.
Neliel est donc avant tout indéchiffrable, et particulièrement imprévisible. Une seule chose lui tient absolument à cœur : sa Liberté.


APPARENCE PHYSIQUE (3/5 lignes minimum) :


Une chevelure d'ébène, un regard hypnotique et des lèvres charnues, Eléonore était lors de son vivant considérée comme une éloge à la beauté féminine, et son mariage avec le monde des ténèbres ne fit qu'accentuer ce charme qu'elle revêt sans en avoir véritablement conscience. Grande pour son époque, elle est considérée de nos jours comme atteignant tout juste la taille moyenne. Son corps est taillé dans l'ivoire, sans pour autant paraître insolent ou excessif, et la douceur de son derme contraste étrangement avec la force peu commune des traits de son visage, ajoutant ainsi un nouveau paradoxe à cette femme faite de dualités.


LOISIRS: Tuer


DIVERS: Aucun


VOULEZ VOUS UN TUTEUR, QUI VOUS AIDERAS DANS VOS DÉBUTS ?
NON


PAR CURIOSITÉ:

+ Comment avez-vous connu ce forum ? par hasard

+ Connaissez-vous quelqu'un sur celui-ci ? non

+ Depuis combien de temps faites-vous du RP?
2 ans


La Vie est cruelle,pourquoi la Mort serait-elle différente...?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Mar - 00:43 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lahelia
Zéréluth

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2008
Messages: 122
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien
Âge du perso: 20/25 ans
Miyas: 365
Moyenne de Miyas: 2,99
Classe Principale: Rôdeur
Classe Secondaire: Druide
Arme Principale: Arc en marronier
Armes secondaires: Epée de fer, Dagues rieuses, Chaine

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 13:28 (2009)    Sujet du message: Neliel Aglärer

O_O 

 
J'adore ta fiche... Elle est vraiment magnifique... Les émotions sont excellemment retranscrites, tu réussis à faire beaucoup de lignes sans tout dévoiler... Franchement, respect. J'adore ! Vraiment très belle présentation. 

 
Ta fiche est bien évidemment validée ! Qui en aurait douté, franchement? 

 
Je sais, une fois de plus je n'ai pas pris le compte administration... La flemme xD 

 
Tu peux donc aller chercher tes Miyas à la banque, et commencer à rp ! Si tu manques de personnes avec qui rp parce que le forum est légèrement... Endormi en ce moment (retour de vacances --' ), demande à un des membres présents sur la CB, ou à un des admins... Quoi que, je sais pas si tous pourraient accepter, à cause de l'emploi du temps ou de l'inspi qui va et vient. Bref !  

 
Bienvenue sur Emparia, puisses-tu y rester longtemps et t'y plaire... 
Lahelia. 


Lahelia... Sang-Mêlée...





Revenir en haut
Neliel Aglärer
Keltaz

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 5
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon
Âge du perso: Environ 20 ans
Miyas: 505
Moyenne de Miyas: 101,00
Classe Principale: Nécromancien
Classe Secondaire: Liche
Armes secondaires: Epée hurlante, Dagues avancées, Dagues rieuses, Chaine
Accessoires: Masque violet

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 00:06 (2009)    Sujet du message: Neliel Aglärer

Merci beaucoup...Bien que je ne sache pas trop ou commencer XD ni avec Qui Lol mais merci tout de meme...Ravi que tu trouve ma fiche belle ^^


La Vie est cruelle,pourquoi la Mort serait-elle différente...?


Revenir en haut
Edelenth
Keltaz

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 33
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre
Âge du perso: 21 ans
Miyas: 533
Moyenne de Miyas: 16,15
Classe Principale: Mercennaire
Classe Secondaire: Nécromancien
Arme Principale: Massure à pointes
Armes secondaires: Lance de fer
Armure: Ardent
Accessoires: Cape Ardente, Gants de métal

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 04:00 (2009)    Sujet du message: Neliel Aglärer

Une comparse... Bonne nouvelle !

Avec mes sentiments les plus morbides.

Edelenth'

Edelenth. Keltaz en quête de Pouvoir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Neliel Aglärer
Keltaz

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 5
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon
Âge du perso: Environ 20 ans
Miyas: 505
Moyenne de Miyas: 101,00
Classe Principale: Nécromancien
Classe Secondaire: Liche
Armes secondaires: Epée hurlante, Dagues avancées, Dagues rieuses, Chaine
Accessoires: Masque violet

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 21:29 (2009)    Sujet du message: Neliel Aglärer

Tout le déplaisir reste pour moi XD...Merci de ton acceuil  ^^ Edelenth'


La Vie est cruelle,pourquoi la Mort serait-elle différente...?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:27 (2017)    Sujet du message: Neliel Aglärer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ¤[¤[¤[Emparia]¤]¤]¤ Index du Forum -> ¤[¤[¤[Formalités]¤]¤]¤ -> ¤[¤[¤[Présentations]¤]¤]¤ -> [Présentez vous] -> Keltaz Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com